Wednesday
15
February

Taille topiaire au parc Rochegude

TopiairesL’art topiaire consiste à donner des formes plus ou moins géométriques à des arbustes tels que le buis (Buxus sempervirens) et l’ if (Taxus baccata). Ces arbustes se prêtent bien à cette façon de faire car d’une part ils supportent les tailles répétées et d’autre part, ils ont la particularités de repercer sur le vieux bois. De plus leur feuillage dense rend ces formes nettes, compacts et agréables à l’œil. Cet art qui existe depuis l’Antiquité revient à la mode durant la Renaissance principalement dans le nord de l’Italie. Mais c’est véritablement grâce au jardinier et architecte Le Nôtre qu’il gagne ses lettres de noblesse dans les jardins des châteaux de Vaux de Vicomte puis de Versailles. Depuis, il est devenu le symbole du jardin à la française.

Depuis des années, les ifs du jardin classique et les buis du labyrinthe sont taillés à vue et par différents jardiniers, ce qui a eu pour conséquence de changer leurs formes au fil des ans… Ce temps est révolu ! Finis les imperfection structurelles et les différences de taille entre topiaires de même formes ! En effet, les jardiniers du parc ont maintenant différents gabarits en leur possession. Ces arceaux en métal sont implantés au sol, à la base des arbustes, et ne bougeront plus. Une fois la saison de taille commencée (début mars), il suffira d’utiliser la deuxième partie de la structure qui est une barre de fer, elle aussi sur mesure, dont un coté sera de niveau et l’autre définira l’angle de taille…

En conclusion, cette première taille sévère de restructuration aura une incidence nécessaire et inévitable sur l’aspect esthétique de ces arbustes, à court terme. En d’autres termes, certaines parties seront à nu, sans aucunes feuilles, mais cela n’affectera en rien leur état sanitaire. Et dans un futur proche, tout reviendra à la normale et la taille de ces topiaire chaque années n’en sera que plus précise.