Friday
14
October

Semis de gazon

melange-gazonLes mois de septembre et octobre sont les mois les plus favorables pour le semis de gazon. Les pluies automnales viennent humidifier les sols facilitant ainsi les différentes interventions culturales. Au préalable, il convient de se débarrasser de toutes les adventices et de leur graines susceptibles de polluer et concurrencer les jeunes plantules. Le travail du sol consiste tout d’abord à labourer la parcelle puis à émietter, niveler à l’aide d’outils à dents.

Une étape importante est celle du choix de la semence. En albigeois, les étés sont chauds et secs, les hivers parfois rigoureux et humide…Selon  l’utilisation votre gazon (extensif, sport, ornement), l’entretien que vous souhaitez lui accorder (le nombre de tontes, la fertilisation, les opérations de sablage, d’aération), le choix du mélange de gazon est important. Sur le territoire albigeois, lorsqu’il s’agit de gazon extensifs, facile d’entretien, de bonne adaptation tout en privilégiant le coté esthétique, je vous recommande de choisir un mélange composé de 20% de Ray Grass Anglais (maximum) et de 80% de Fétuque élevée. Cette plante plante supporte particulièrement bien les périodes de sécheresse estivale ainsi qu’une bonne résistance vis à vis de l’ensemble des agressions. Toutefois, pour pérenniser le gazon, il convient de procéder à des tontes supérieures à 5 à 6 cm. En dessous, un affaiblissement des plantes sera constaté, avec au final, la disparition des graminées au profit des adventices (pissenlit, plantain, pâquerette). Le semis effectue à la dose de 30 à 35 grammes de semences par m², à la volée. Les graines sont légèrement recouverte avec une griffe, puis roulée afin de favoriser le contact de la graine avec le sol. Au bout d’une semaine, les premières plantules de Ray Grass apparaitront, suivies de la Fétuque élevée. La première tonte devra s’effectuer au bout de 1mois à un mois et demi afin de favoriser le tallage de la plante (émission de nombreuses tiges) assurant ainsi une belle densité. Quant à la fertilisation, l’apport d’un engrais organique peut être recommandé afin de favoriser un bon enracinement des plantules avant les frimas de l’hiver.