Sunday
25
November

Quercus bicolor

Quercus bicolor
Chêne blanc des marais
Fagaceae

Arbre à feuillage caduc, pouvant atteindre de 30 à 45 m de haut (exceptionnellement) pour un tronc de 2 m de diamètre et 40 m d’envergure des branches. Ces dernières sont robustes; la cime est arrondie et étalée.
C’est une espèce de grande taille qui occupe le centre-nord des États-Unis et introduite en Europe vers 1800. Il se rencontre sur les berges à proximité des marécages et en versant humide, frais et mal drainé. Cette espèce ne prospère qu’en sol très humide, profond, fertile mais s’avère calcifuge. Il a besoin d’un climat plutôt continental, avec des températures automnales favorisant l’aoûtement (action qui consiste à faire mûrir les plantes et des fruits grâce aux chaleurs du mois d’Aout afin d’anticiper l’hiver) des bourgeons. Q. bicolor est modérément tolérante vis-à-vis de l’ombrage; c’est aussi l’une des espèces les plus faciles à transplanter car très adaptable aux variations des conditions environnementales.
Il convient aisément pour l’ornement car il est très élégant et coloré. Il porte de grandes feuilles bicolores (d’où l’épithète) souvent mises en évidence quand le vent anime le feuillage. Sa coloration automnale est jaune doré à orange puis fauve rougeâtre contrastant avec la teinte claire de l’écorce.
Rustique jusqu’à – 32°C. Son bois est dur, lourd et résistant. Utilisé en construction, menuiserie, ébénisterie….Les Iroquois utilisaient ce chêne comme traitement contre le choléra, les fractures mais aussi pour la ..sorcellerie !
Les glands sont certainement les plus doux et les plus savoureux des chênes des E.U; ils peuvent être consommés sans trop de préparation. Q. bicolor fait l’objet de travaux de sélection visant à produire les glands les plus doux possibles.