Thursday
10
December

Pralinage

rnIndispensable et économique, pour vos plantations en « racines nues », le pralinage est une technique qui a pour but d’enrober les racines d’un végétal avec une sorte de boue très liquide qui aidera à la reprise lors de la plantation.. Cette opération doit être faite peu de temps après l’achat de la plante et avant l’apparition des premiers bourgeons. Autrefois il était fait systématiquement, mais il a tendance à être délaissé de nos jours.

De quoi est composé le pralin ? Il s’agit d’un mélange boueux que l’on fabrique facilement avec du terreau, du fumier, de la terre du jardin et de l’eau. Vous pouvez également mettre de la bouse de vache, votre pralin n’en sera que meilleur. Il existe des pralins « prêt à l’emploi » vendus en jardinerie. Faire son propre pralin est assez simple : La préparation se fait dans un seau, une bassine ou autre contenant dans lequel les racines de l’arbre ou de l’arbuste concerné peuvent tenir. Au niveau des proportions, il faut compter en gros un mélange à parts égales de terre de jardin (de préférence argileuse), de bouse de vache (ou de compost) et d’eau. Laissez poser le mélanger au moins 20 minutes avant de l’utiliser. Coupez les racines abîmées ainsi que les racines trop longues pour être étalées sans être courbées et faites tremper le système racinaire dans le pralin pendant plusieurs heures (idéalement 24 heures). Le mélange doit rester « collé » aux racines. Plantez votre plante en toute tranquillité, sa reprise et son bon développement sont presque assurés ! Si la terre de votre jardin n’est pas assez riche vous pouvez ajouter du terreau au mélange et il se dit qu’un verre de lait permet une meilleure adhérence du pralin….