Monday
23
February

Plantations de noyers…

DSCN2477Depuis plusieurs années le service des parcs, jardins et espaces naturels s’attache à planter des noyers sur son territoire. Qu’il s’agisse de la base de loisirs de Pratgraussals, du Parc des Pasteliers, de la Plaine de Cantepau, de la Mouline ou encore de l’école primaire de rayssac, l’objectif à terme est d’offrir aux albigeois la possibilité de consommer des noix fraîches. Le Noyer qui est très résistant au froid et pousse en pleine lumière, isolé (du fait de sa nocivité : les feuilles et les racines contiennent du juglon, substance phytotoxique). Il apprécie les sols profonds, bien drainés.
Le noyer commun a été abondamment planté et très apprécié pour ses fruits riches en huile et la qualité de son bois utilisé en ébénisterie et en menuiserie fine. Jusqu’au siècle dernier, cet arbre marquait un peu partout en France le paysage rural de son ample et majestueuse cime. Aujourd’hui la noyeraie française est concentrée dans quelques régions (culture fruitière incompatible avec un culture ligneuse de qualité).
Cette essence n’aime pas être taillée, cette action doit donc être limitée au strict minimum et la récolte des noix a lieu de septembre et à novembre. Elle se fait lorsque le brou de noix est légèrement entrouvert (se fissure). Idéalement juste avant qu’elles ne tombent. Une fois cueillies, les noix se consomment fraiches ou sont séchées.