Wednesday
03
June

Oiseau blessé…

sitelle-torchepotVous avez trouvé un oiseau blessé et vous ne savez pas quoi faire? Ne vous inquiétez pas, il existe une solution pour sauver ce petit animal. Depuis 2006 un centre de sauvegarde fonctionnant sur la base du bénévolat et grâce à la volonté de quelques passionnés, est implanté dans le tarn. Celui-ci accueille plus d’une centaine d’oiseaux par an, principalement des rapaces.

Le centre de sauvegarde ! comment ça marche ? Vous trouvez un oiseau blessé ou en détresse…

1. Vous mettez l’oiseau dans un carton bien aéré, dans un endroit calme et tempéré.

2. Vous évitez de lui donner de la nourriture avant tout diagnostic.

3. Vous appelez le 05.63.35.65.07 et donnez vos coordonnées.

4. Vous amenez l’oiseau rapidement chez le vétérinaire indiqué (en général le plus proche).

5. Le relais LPO donne l’ordre d’enlèvement à son partenaire EXPRESS 81.

6. L’oiseau est emmené au centre de sauvegarde.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de la LPO du Tarn Le centre de soins est situé dans une propriété privée. Il est composé de quatre volières pour la convalescence des oiseaux. Deux font une quinzaine de mètres de long pour la rééducation au vol. Elles peuvent accueillir des rapaces, comme des buses ou des grands ducs. Une plus petite est réservée aux petits nocturnes comme la chouette chevêche. La quatrième volière est à l’intérieur. Elle est utilisée comme volière de premiers soins lors de la réception des oiseaux et/ou juste après une opération. Le centre possède également de très grandes caisses de soins pour les nichées. Les poussins aiment trouver d’autres congénères pour se tenir chaud et se rassurer, facilitant une certaine émulation, qui les rends plus vites autonomes. Les poussins restent dans ces caisses jusqu’au développement des plumes. La capacité maximale du centre est d’une centaine d’oiseaux par an. Au-delà, la charge de travail serait trop importante pour un bénévole.