Wednesday
08
October

Nettoyage d’automne

dscn1557 En automne les nichoirs sont rarement occupés, les petits ont pris leur envol depuis longtemps et le nid à l’intérieur commence à se dégrader… des vers et des puces s’y développent… au milieu des moisissures! Il est important de vider l’intérieur du nichoir et de le désinfecter. Lors de l’ouverture n’approchez pas trop votre visage avnt d’être certain que les guêpes et les frelons n’ont pas investi les lieux.

Pour la désinfection nous avons opté pour un petit chalumeau mais l’eau de Javel est très efficace. Utilisez toujours des gants, frottez avec une brosse et surtout n’utilisez pas d’insecticides : la toxicité serait fatale aux oisillons.

L’étanchéité du toit doit être contrôlée et les trous d’évacuation pratiqués dans le fond doivent également être débouchés. C’est aussi l’occasion d’une inspection générale de l’état du nichoir pour procéder le cas échéant aux réparations. Veillez aux planches fendues et aux assemblages défaillants. Les fentes peu importantes peuvent être rebouchées avec un joint de silicone ou une pâte d’étanchéité quelconque. Les nichoirs trop endommagés sont réformés et remplacés.

Ce petit travail d’automne ou de début d’hiver peut être réalisé quand la journée est ensoleillée, mais ne tardez pas trop à remettre vos nichoirs en place car la reproduction peut commencer dès le mois de février. Un nichoir installé très tôt, surtout s’il est neuf, sera plus facilement colonisé après avoir subi quelques aléas climatiques et il pourra éventuellement servir de refuge durant l’hiver…

Si vous n’avez pas encore de nichoirs, n’hésitez pas à en fabriquer