Tuesday
04
June

Mise en place des pièges

pheromonesLa processionnaire du pin est un insecte dangereux qui provoque de gros dégât sur les résineux. Cet insecte est très répandu dans notre région n’a qu’une génération par an. Des pièges à phéromones sont mis en place dès cette semaine pour capturer les papillons mâles en période de reproduction (juin à septembre). Attirés,  ils volent autour de la capsule qui émet l’odeur du papillon femelle jusqu’à l’épuisement.

Le parasite: Les papillons (Thaumetopoea pityocampa) débutent leur vol à partir du 15 juin jusqu’au mois d’août. Après fécondation, les femelles pondent environ 200 œufs de couleur beige-clair, et disposés sur les aiguilles. De 4 à 5 semaines plus tard, les chenilles sortent. La nuit, elles quittent le nid et se nourrissent de jeunes pousses, de mi-août à mi-septembre, avant de former leur nid où elles passeront l’hiver. Au début du printemps, elles quittent le nid en procession pour s’enterrer dans le sol et se nymphoser en chrysalides. Les papillons débutent leur vol à partir du 15 juin jusqu’au mois d’août.

Principe : Le piège à phéromone est utilisé pour attirer la processionnaire du pin. La structure du piège est fabriquée en matériel résistant aux intempéries. Le piège à phéromone peut atténuer une invasion parfois même la stopper. Les phéromones (déposées sur la petite capsule rouge de la photo) sont des signaux qui sont échangés entre les individus d’une espèce et qui influencent leur comportement. Le procédé consiste à attirer les mâles grâce à la phéromone synthétique posée dans le piège. Le mâle se fait piéger croyant avoir trouvé une femelle. Le piège est à accrocher sur l’arbre. La durée d’efficacité d’une phéromone est d’environ 7/8 semaines.