Monday
06
October

Les lichens

photo-030Les lichens se trouvent aussi bien sur des roches nues, de l’humus ou des tuiles que sur l’écorce des feuilles. Nés de l’union d’une algue et d’un champignon, ils sont à la fois simples et complexes : étant dépourvus de Chlorophylle, les champignons sont incapables d’utiliser la lumière solaire pour synthétiser les sucres qui leur fournissent leur énérgie ; c’est en vivant avec une algue (douée de cette faculté) que les champignons symbiotiques des lichens ont résolu ce problème. Cette association qui n’est pas si parfaite peut parfois se confiner au parasitisme mais il n’en demeure pas moins que  le lichen est un organisme capable de vivre dans des conditions très ingrates dont ne pourraient s’accomoder ni le champignon, ni l’algue. Il peut supporter des périodes de sécheresse prolongée et sa longévité peut atteindre plusieurs centaines d’années.
Les Lichens sont de véritables organismes pionniers, qui vont former un premier sol rudimentaire. A leur mort leur matière organique se mêle aux éléments minéraux de la roche pour former un substrat nourricier pour des plantes qui ont besoin de se fixer solidement : les mousses apparaissent et contribuent à la formation du sol qui s’épaissit et s’enrichit.
Leur croissance ne se réalisant qu’en présence d’un air très pur, les lichens peuvent rendre de grands services comme détecteurs de pollution.