Wednesday
08
June

L’avez vous vu?

ascalaphe soufréOn le prendrait bien volontiers pour un papillon mais ce grand insecte au corps trapu et aux longues antennes à l’extrémité en massue est un névroptère. Reconnaissable par ses ailes nervurée à dominante jaune et noir, il capture de petites proies en vol pour se nourrir (insectes). Malgré un vol lent et peu soutenu, l’Ascalaphe soufré est un bon voilier qui n’hésite pas à évoluer assez haut dans le ciel. C’est un insecte diurne qui pond ses œufs en deux rangées parallèles sur des tiges de graminées. Le développement des larves dure deux ans. Libelloides coccajus, c’est le nom latin de l’insecte sur la photo, se trouve dans des endroits chauds et abrités, dans les prairies et les coteaux secs. Vous pourrez observer le vol plané des adultes qui viennent se poser sur les tiges, le corps presque perpendiculaire au sol pendant tout le mos de juin.