Tuesday
04
March

La Renoncule ficaire

renoncule-ficaire Cette plante vivace glabre et courte est décrite comme étant l’un des premier messagers du printemps. Cette semaine il est en effet difficile de passer à côté de la Renoncule ficaire sans remarquer ses fleurs solitaires étoilées aux nombreux pétales jaune d’or et aux étamines presque « vernies » tant elles sont brillantes. Cette plante commune très répandue, affectionne les endroits frais et ombragés, il n’est donc pas étonnant de la trouver au bord du ruisseau de Caussels, dans les bois ou le long des chemins. Elle pousse en colonies et peut former de larges tapis. Les feuilles épaisses, alternes, ont une forme de coeur renversé assez caractéristique et les racines sont pourvues de nombreux tubercules de petite taille qui permettent à la plante de survivre aux rigueurs de l’hiver.

La renoncule ficaire sort de terre en hiver, fleurit de mars à mai et ne subsiste qu’à l’état de racines dès la fin du printemps.