Monday
21
July

Jardin potager

dscn2167 Dans le cadre des commémorations de la première guerre mondiale 1914-1918, le service des parcs, jardins et espaces naturels de la ville d’Albi vous propose de découvrir ou de redécouvrir les légumes cultivés et utilisés dans les potagers au début du XXe siècle. Cette Année, dans  jardin des plantes alimentaires de la Mouline, 29 espèces ont été cultivées par les jardiniers et sur site, à l’aide d’une signalétique et de QR codes, vous pourrez identifier chaque plante, son mode de culture ainsi que le mode de conservation et d’utilisation.

Venez découvrir ou redécouvrir ces plantes dans le jardin potager de la Mouline : Arroche rouge, Aubergine, Bette verte, Betterave crapaudine, Bourrache officinale, Capucine tubéreuse, Carotte blanche de Kuttingen, Carotte marché de Paris, Cerfeuil, Chervis, Chou rave, Concombre blanc, Courge, Cresson, Dolique, Fève, Haricot nain, Oseille, Panais, Pois carré, Potiron, Radis noir, Ratte, Rhubarbe, Salsifis, Scorsonère, Tomate, Topinambour, Vitelotte.

Dans les villes, chaque parcelle de terre était cultivée à des fins nourricières. Des maraichers exploitaient les parcelles limoneuses et fertiles situées à proximité des cours d’eau et assuraient le garnissage des étals sur les marchés. A la campagne, les cultures légumières s’effectuaient souvent en plein champ à proximité des cultures de betteraves pour l’alimentation du bétail ou à proximité de l’habitation dans un enclos fermé à l’abri des volailles. De nombreuses plantes herbacées, à racines ou à fruits faisaient l’objet d’une cueillette au fil des saisons : le pissenlit, l’alliaire, le tamier, la nèfle, la châtaigne, la noisette, la noix…et permettaient une alimentation en autarcie sous forme de soupes accompagnées d’un morceau de pain ou d’une tranche de lard. De nos jours, les légumes anciens et d’autrefois font leur apparition dans l’alimentation contemporaine avec un large éventail de recettes mis en exergue par les chefs cuisiniers.