Monday
25
September

Inonotus d.

Inonotus dryadeusLes jardiniers du parc Rochegude ont de nouveau constaté la présence d’un champignon très particulier au pied de deux chênes. Cette découverte n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les arbres concernés mais le champignon en question, s’il reste commun, est très peu facile à observer.
Le Polypore du chêne Inonotus dryadeus est très caractéristique dans sa jeunesse par sa marge très épaisse, arrondie et suintant de tous ses pores de grosses gouttelettes froides, d’abord incolores, rapidement ambrées puis brun rougeâtres. Cette espèce visible d’août à novembre a une croissance incroyablement rapide, et lorsqu’il cesse de croître, des gouttelettes ambrées sont exsudées et provoquent le froid caractéristique. En séchant les gouttes laissent des marques sombres. Le polypore du chêne est un parasite de bois durs qui se trouve le plus souvent à la base de gros chênes mais il est également capable de parasiter des platanes, des châtaigniers ou des hêtres…Le champignon pénétre l’arbre par les blessures superficielles. Sans tuer l’arbre dans les mois qui suivent, il détruit lentement son système racinaire pour finalement, à la longue (car il prend son temps), affaiblir sa couronne de l’arbre et en dégrader le pied.