Wednesday
10
September

Dites le avec des roses

SONY DSCDès l’antiquité, les Hébreux et les Grecs cultivaient les roses, les Romains les importaient  par bateaux avant de les cultiver et les utilisaient les jours de fête et de réception. En France, c’est à partir du XIIIème siècle que des rosiers importés de Jérusalem ou de Damas sont cultivés à des fins médicinales : c’est la rose des apothicaires. C’est au cours du XIXème siècle que les premiers obtenteurs français de roses publient leur catalogue avec les 1ers hybrides de roses de Damas et l’introduction de rosiers de Chine appelés rosiers de Thé qui possédaient la capacité de fleurir plusieurs fois.
Amateurs et professionnels, tous sont subjugués par la beauté des fleurs aux couleurs délicates et dont les pétales sont semblables à de la soie. C’est dans la région lyonnaise, enrichie par le chemin de fer et par l’industrie de la soie que sont nées le plus grand nombre de nouvelles variétés au monde entre 1870 et 1914.
C’est en 1867 que l’on décida officiellement que toutes les familles de roses qui existaient à cette date s’appelleraient roses anciennes et les suivantes, roses modernes. C’est à partir de cette date que sont nés les rosiers polyantha avec leurs nombreux hybrides. Ces rosiers allant jusqu’à 80cm sont utilisés en massif dans les parcs ou dans les propriétés des aristocrates. Les rosiers ont la particularité  de fleurir abondamment mais d’être sujets à certaines maladies. C’est à partir de 1950  qu’un  rosiériste britannique lance la mode des roses anglaises. En hybridant des roses modernes avec des roses anciennes, il entend rendre leur parfum et des allures moins strictes.

  • Quelques familles de rosiers anciens: rosiers de Damas, rosiers cent feuilles, rosiers de Portland, rosiers moussus, rosiers de Bourbon
  • Quelques familles de rosiers modernes : rosiers hybrides de Thé, rosier polyantha, rosiers musqués, rosiers rugueux, rosiers grimpants et lianes.

Aujourd’hui, de nombreux jardins sont dédiés à la rose : roseraie du parc de la Tête d’Or à Lyon, jardin de Bagatelle à Paris, parc de la Source à Orléans, roseraie du clos de Coudray (76)
Les anciennes variétés de roses sont multipliées par des pépiniéristes spécialisés, certains d’entre eux créent de nouvelles variétés florifères et résistantes aux maladies.
Voici quelques pépiniéristes rosiéristes dont les catalogues sont particulièrement alléchants  : David Austin (Angleterre) ; André Eve (49) ; Fabien Ducher (26) ; Guillot (38) ; roseraie de Berty (07)

SONY DSCSONY DSC