Wednesday
16
January

Des castors à Albi

degats-de-castorsDepuis quelques semaines des dégâts inhabituels ont été repérés sur les berges du Tarn à Albi. Ce ne sont ni les pécheurs ni les promeneurs qui s’amusent à couper les jeunes arbres qui poussent au bord de la rivière. Les vandales n’ont pas été pris sur le fait mais leur signature est irréfutable, il s’agît en fait de castors! En avril 2009 un riverain de la rue Porta avait déjà récupéré  un  castor égaré  et les techniciens de l’office départemental de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont confirmé au jardinier en charge de la base de loisirs la présence d’une famille de ce rongeur à queue plate, aux dents bien affutées. Cet animal apprécie les cours d’eau de courant faible mais assez profonds. Il est capable de rester 10 mn sous l’eau et peut abattre un arbre de 60 à 80 cm de diamètre.
Le castor avait complètement disparu de berge de la rivière Tarn, victime de la chasse ou du braconnage. Pour la survie de l’espèce, le castor est devenu espèce protégée en France au début du XX° siècle. Il a été réintroduit dans les Cévennes (Tarn et Jonte)  à la fin des années 70.   Le castor vit de 8 à 15 ans, en couple  et élève ses petits avant de les chasser du terrier à l’age de 2 ans (la famille se compose de 2 à 6 individus). Les naissances ont lieu tous les ans avec le plus souvent 2 jeunes par portée qui naissent en avril-mai.
Si vous vous armez d’un peu de patience et de jumelles vous aurez peut-être la chance de les observer!!!