Wednesday
10
December

Choisir un arbre

pepiniere L’hiver est la pleine période de plantation pendant le repos végétatif des plantes. Cette période débute vers le 20 novembre et peut se poursuivre jusqu’à avril en fonction des espèces et des conditions météorologiques. Vous êtes enfin prêt à sauter le pas mais planter un arbre est un investissement et un engagement sur le long terme. L’aspect esthétique est primordial et bien sûr, il doit correspondre à vos goûts. Il embellira votre jardin pendant de nombreuses années, changeant d’apparence au fil des saisons et du temps qui passe. Avant l’achat il est toutefois indispensable de prendre en compte de nombreux autres paramètres liés d’une part à l’emplacement que vous lui destinez (les dimensions de l’arbres en devenir, sa forme, les caractéristiques du système racinaires, les interventions à venir, la sensibilité aux parasites…) et à ses exigences d’autre part (rusticité, besoins en eau, nature du sol, résistance à la sécheresse…).

Il faut toujours garder à l’esprit que l’arbre est un être vivant qui a besoin d’un milieu spécifique pour vivre et évoluer dans le temps.L’arbre sera beau s’il se développe dans un milieu qui lui convient.

Pour bien choisir votre arbre réfléchissez d’abord à son emplacement, ce qui permettra, en fonction de l’exposition et des distances légales de plantation, de déterminer le port et le développement du sujet. Le port peut être étalé, ovoïde, sphérique, fastigié, pleureur ou conique mais un port artificiel peut être imposé par la taille à certaines essences.

Un arbre à grand développement dans un petit jardin peut devenir gênant (feuilles / fruits) ou pire, dangereux pour votre habitation (racines).

Interrogez-vous également sur la vitesse de croissance et l’effet recherché ; feuillage ou écorce décorative, ombre permanente, floraison remarquable, production de fruits, protection contre le vent, ….

Sur Albi, il est préférable de privilégier des arbres dits de Zone 8 (adaptés au climat montagnard / hiver très froid, été frais à chaud), qui ne souffrent pas lors des vagues de froid. Les essence indigènes seront toujours les plus adaptées au contexte local.

N’hésitez pas à vous faire conseiller auprès des pépiniéristes locaux lors de l’achat (renseignez vous sur l’origine de l’arbre et ses conditions de culture). D’autres questions vous viendront sûrement à l’esprit : dimensions de l’arbre lors de l’achat, racine nue ou conteneur? Les dimensions dépendront de votre porte-monnaie et de votre patience mais pas seulement, lors de sa plantation la croissance d’un petit sujet ne sera pas perturbée et il aura de meilleures chances de reprise.

Pour ce qui est du conditionnement :

  • Les arbres en racines nues ont poussé en pleine terre et leur système racinaire s’est développé librement. Ils sont souvent plus vigoureux et la reprise est de ce fait meilleure.
  • Un arbre en conteneur reste dans sa motte, il peut être planté quasiment toute l’année si l’arrosage est adapté. Attention cependant aux arbres qui restent trop longtemps dans leur conteneur, un système racinaire enroulé ne permet pas une bonne reprise.

A savoir : si vous plantez un arbre sous une ligne électrique existante, les frais de taille qui en découleront à terme seront à votre charge.