Questions : les arbres

Friday
27
March

Quercus x ‘Pondain’

Quercus x ‘Pondain’
Chêne asiatique hybride
Fagaceae

Petit arbre globuleux à la cime arrondie et large pouvant atteindre 2 à 4 m de hauteur. Il porte de grandes feuilles restant longtemps sur l’arbre. Très rustique (au delà de – 20 °C). Élégant et décoratif de par sa forme et ses colorations automnales.
Ce cultivar est un hybrise entre Quercus dentata et Quercus pontica

Friday
27
March

Aesculus hippocastanum

Aesculus hippocastanum
marronnier d’Inde
Hippocastanaceae

Grand arbre pouvant atteindre 30 m de hauteur, le marronnier est très populaire et abondamment planté pour ses qualités ornementales. On pense souvent à tort que cet arbre est originaire d’Inde…mais non, il est originaire d’Albanie et Grèce et fut introduit en Autriche (Vienne) en 1650.
Son écorce, brun orangé à grise, d’abord lisse, se fissure peu profondément et s’écaille avec le temps. Ses grands boutons d’un brun rougeâtre profond sont enduits d’une résine collante. Ses feuilles composées et palmées sont grandes (30 cm de long) et caduques. Les fleurs blanc crème teintées de jaune et de rose sont reunies en panicules dressées de 25 cm environ au milieu du printemps. Les marrons sont reunis par groupe de 2 ou 3 dans une bogue de 5 cm de diamètre.
De croissance rapide, il peut exigeant quant au type de sol (eviter le trop calcaire quand même) et s’expose indifféremment. Rustique il supporte aisément les – 20°C.

Friday
27
March

Fraxinus excelsior

Fraxinus excelsior
Frêne commun
Oleaceae

Le frêne est l’un des plus grands arbres à feuilles caduques d’Europe. Il pousse à l’état sauvage des Pyrénées jusqu’au Caucase.
Il peut atteindre 40 m de hauteur, au port étalé et de forme colonnaire, il apprécie tous les types de sol même calcaires. Rustique, il supporte aisément jusqu’à -15°C. Son écorce devient grise et fissurée avec l’âge. Le frêne a une couronne aérienne, un tronc souvent droit et long, doté d’une ramure peu importante. Ses bourgeons d’un noir tirant sur le violet en hiver constituent l’une de ses caractéristiques. Les fruits sont des samares aplaties portées en grappe en hiver. Le début du printemps est marqué par l’apparition d’une profusion de fleurs mâles et femelles.

Friday
27
March

Sophora japonica

Sophora japonica
Sophora du Japon
Fabaceae

Contrairement à ce que son nom laisse supposer, cet arbre n’est pas originaire du Japon mais du nord de la Chine. Cependant il est abondamment planté dans ce pays depuis des siècles, notamment dans les jardins des temples.
Le sophora est un bel arbre au port étalé, à forme arrondie, à croissance rapide pouvant atteindre 20 m de hauteur. Son feuillage est caduc, l’écorce se couvre progressivement de fissures verticales et de crête saillantes. Les premières branches apparaissent assez bas sur le tronc où se développent de longues feuilles (25cm) ovales dépourvues de dents ou pointes. La floraison blanche s’épanouit en août sous la forme de gerbes. Les gousses longues de 10cm environ sont vertes et deviennent brunes en mûrissant.
Résistant, il supporte bien la pollution et la sécheresse. Il se taille facilement mais son port est si majestueux qu’on évitera. Son bois est cassant.

Friday
27
March

Buxus sempervirens

Buxus sempervirens
Buis commun
Buxaceae

Arbuste ou petit arbre au feuillage dense et persistant, le buis est un classique des classiques incontournable dans les jardins à la française. Cultivé depuis des siècles dans les jardins, le buis est utilisé pour créer des haies, des écrans ou des topiaires.
C’est un arbuste à croissance lente supportant toutes les expositions et peu exigeant sur la nature du sol. Pour un développement ‘optimal’, il convient de le planter en ombre partielle car la combinaison du plein soleil et d’un sol pauvre peut nuire à son feuillage.
Plante rustique, le buis supporte aisément les hivers rigoureux jusqu’à – 15/- 20°C.
La taille de formation s’effectue en général deux fois par an, en fin de printemps (Mai/Juin) puis en automne (Novembre/ Décembre). Attention à bien désinfecter les outils de taille (alcool) régulièrement afin d’éviter la prolifération de champignons (Cylindrocladium buxicola). Un nouveau ravageur est présent dans nos jardins depuis deux à trois ans (Pyrale du buis) et provoque le dépérissement rapide de la plante. Le buis est sensible à l’urine des chiens, les feuilles sont brulées et la plante meurt.

Friday
27
March

Hamamelis x intermedia ‘Westerstede’

Hamamelis x intermedia ‘Westerstede’
Noisetier de sorcière
Hamamelidaceae

Le genre Hamamelis comporte 6 espèces originaires d’Amérique du Nord et d’Asie de l’Est. Ce sont des arbustes très intéressants pour leur floraison originale en hiver. Les couleurs automnales sont également magnifiques.
Le noisetier de sorcière est un petit arbuste pouvant atteindre 3 à 4 m de hauteur, au port évasé, aux branches ascendantes. Les feuilles, ovales et vert brillant, virent au jaune orangé en automne. Les pétales sont fripés.
Il devra s’implanter dans une terre riche, bien drainée, sans trop de calcaire, au soleil voir à mi-ombre. Rustique, il supporte aisément des températures négatives jusqu’à – 15°C.
La particularité du cultivar ‘Westerstede’ est de produire une abondante floraison jaune d’or, très parfumée,

* A noter la présence au parc Rochegude d’un autre Hamamelis, le x intermedia ‘Jelena’. Celui ci a la particularité de produire de grandes fleurs orange cuivré. Ce dernier est très florifère et est très vigoureux. Le feuillage est rouge-orangé à l’automne.



« Articles plus anciens
Articles plus récents »