Monday
25
September

Participez

Participez à la connaissance de la biodiversité locale : il existe un site collaboratif consacré à la collecte et à la diffusion d’observations naturalistes dans notre département (http://www.faune-tarn-aveyron.org/). Celui-ci permet de transmettre vos données d’oiseaux, de mammifères, de reptiles, d’amphibiens, d’insectes de façon sécurisée et conviviale. Les observations sont indispensables améliorer les connaissance sur la répartition d’espèces : les signalements d’orchidées sur l’adresse dédiée par la Ville (biodiversité@mairie-albi.fr) ont permis de dénombrer 21 espèces différentes sur Albi!

Monday
25
September

Tarente de Maurétanie

Tarente Signalée au mois d’août par des albigeois (secteur de la gare), la Tarente de Maurétanie est belle est bien présente à Albi (3 individus comptés). Cette espèce qui se trouve dans toutes les régions méditerranéennes côtières (loin à l’intérieur des terres) possède des pelotes adhésives bien apparentes sur toute la longueur de ses doigts. C’est un gecko qui s’étale souvent au soleil et chasse à l’affût au crépuscule et la nuit pendant la saison chaude. Il se nourrit de coléoptères, (suite…)

Monday
25
September

Inonotus d.

Inonotus dryadeusLes jardiniers du parc Rochegude ont de nouveau constaté la présence d’un champignon très particulier au pied de deux chênes. Cette découverte n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les arbres concernés mais le champignon en question, s’il reste commun, est très peu facile à observer.
Le Polypore du chêne Inonotus dryadeus est très caractéristique dans sa jeunesse par sa marge très épaisse, arrondie et suintant de tous ses pores de grosses gouttelettes froides, d’abord incolores, (suite…)

Monday
25
September

Sphinx de l’Euphorbe

Hyles euphorbiaeComptant parmi les plus grands papillons européens, les sphingidés sont également réputés pour le vol stationnaire qu’ils pratiquent lorsqu’ils se nourrissent du nectar des fleurs et qui n’est pas sans rappeler celui des oiseaux mouches. Le plus célèbre d’entre eux est peut-être le Sphinx tête de mort.

Les chenilles des Sphingidae, généralement glabres, sont caractérisées par la présence d’une corne située sur le 8ème segment abdominal (Moro-Sphinx). La chenille visible sur la photo est celle du Sphinx de l’Euphorbe (rond point du Verbial). (suite…)